Ayni favicon
Apprendre l'anglais

Quel est votre niveau d'anglais ?

A2, B1, B2, C1... Il est parfois très difficile d'estimer son niveau d'anglais et de comprendre le sens de ses chiffres. Cet article vous explique tout ce qu'il faut savoir sur les niveaux d'anglais et comment l'évaluer !

    Un niveau d’anglais, qu’est-ce que c’est ?

    On a tous déjà entendu parler de niveau débutant, intermédiaire ou avancé en anglais ou bien certains d’entre nous ont peut-être déjà ajouté la mention “notions” ou “lu, écrit, parlé” sur leur CV.

    Ces dénominations restaient très vagues et surtout ne renvoyaient à aucune compétence en particulier. Elles ne permettaient par exemple pas de savoir si une personne savait lire et comprendre ou seulement déchiffrer un texte ou bien si un apprenant savait parler la langue anglaise de manière fluide et construite ou bien de manière sommaire en utilisant un vocabulaire basique.

    Le cadre du CECRL

    Afin de créer un cadre plus clair et de faciliter l’évaluation, l’enseignement et plus largement l’apprentissage des langues, le conseil de l’Europe a créé en 2001 le CECRL (Cadre Européen de Référence pour les Langues) en 2001.

    Ce cadre détaille les compétences à maîtriser pour chaque niveau linguistique, quelle que soit la langue étrangère, et permet d’avoir une lecture des niveaux commune et harmonisée à l’ensemble des pays Européens. On parle donc ici du niveau de maîtrise général de la langue.

    Les compétences prises en compte dans l’évaluation des niveaux en anglais

    Le CECRL constitue une grille d’évaluation des 5 activités langagières suivantes :

    • Écouter (compréhension orale)
    • Lire (compréhension écrite)
    • Prendre part à une conversation (expression orale)
    • S’exprimer oralement en continu (expression orale)
    • Écrire (expression écrite)

    Les niveaux d’anglais et les compétences attendues

    La grille du CECRL présente 3 niveaux d'anglais principaux chacun subdivisés en 2 sous-niveaux pour un total de 6 niveaux.

    Chaque niveau porte une lettre de A à C allant du niveau le moins expérimenté (A) au plus expérimenté (C), ainsi qu’un chiffre (1 ou 2 allant là aussi du moins expérimenté au plus expérimenté).

    Utilisateur élémentaire (niveau A)

    A1 : Utilisateur élémentaire - Introductif ou découverte

    Descriptif des compétences d’un utilisateur niveau A1 - extrait du CECRL :

    Peut comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes ainsi que des énoncés très simples qui visent à satisfaire des besoins concrets. Peut se présenter ou présenter quelqu'un et poser à une personne des questions la concernant – par exemple, sur son lieu d'habitation, ses relations, ce qui lui appartient, etc. – et peut répondre au même type de questions. Peut communiquer de façon simple si l'interlocuteur parle lentement et distinctement et se montre coopératif.”
    A2 : Utilisateur élémentaire - Intermédiaire ou de survie

    Descriptif des compétences d’un utilisateur niveau A2 - extrait du CECRL :

    Peut comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées en relation avec des domaines immédiats de priorité (par exemple, informations personnelles et familiales simples, achats, environnement proche, travail). Peut communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu'un échange d'informations simple et direct sur des sujets familiers et habituels. Peut décrire avec des moyens simples sa formation, son environnement immédiat et évoquer des sujets qui correspondent à des besoins immédiats.”

    Utilisateur indépendant (niveau B)

    B1 : Utilisateur indépendant - niveau seuil

    Descriptif des compétences d’un utilisateur niveau B1 - extrait du CECRL :

    Peut comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s'il s'agit de choses familières dans le travail, à l'école, dans les loisirs, etc. Peut se débrouiller dans la plupart des situations rencontrées en voyage dans une région où la langue cible est parlée. Peut produire un discours simple et cohérent sur des sujets familiers et dans ses domaines d'intérêt. Peut raconter un événement, une expérience ou un rêve, décrire un espoir ou un but et exposer brièvement des raisons ou explications pour un projet ou une idée.”
    B2 : Utilisateur indépendant - avancé ou indépendant

    Descriptif des compétences d’un utilisateur niveau B2 - extrait du CECRL :

    Peut comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Peut communiquer avec un degré de spontanéité et d'aisance tel qu'une conversation avec un locuteur natif ne comportant de tension ni pour l'un ni pour l'autre. Peut s'exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, émettre un avis sur un sujet d’actualité et exposer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités.”

    Utilisateur expérimenté (niveau C)

    C1 : Utilisateur expérimenté - autonome

    Descriptif des compétences d’un utilisateur niveau C1 - extrait du CECRL :

    Peut comprendre une grande gamme de textes longs et exigeants, ainsi que saisir des significations implicites. Peut s'exprimer spontanément et couramment sans trop apparemment devoir chercher ses mots. Peut utiliser la langue de façon efficace et souple dans sa vie sociale, professionnelle ou académique. Peut s'exprimer sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée et manifester son contrôle des outils d'organisation, d'articulation et de cohésion du discours.”
    C2 : Utilisateur expérimenté - maîtrise

    Descriptif des compétences d’un utilisateur niveau C2 - extrait du CECRL :

    Peut comprendre sans effort pratiquement tout ce qu'il/elle lit ou entend. Peut restituer faits et arguments de diverses sources écrites et orales en les résumant de façon cohérente. Peut s'exprimer spontanément, très couramment et de façon précise et peut rendre distinctes de fines nuances de sens en rapport avec des sujets complexes.”

    Quel est le niveau d’anglais en primaire, au collège, et au lycée ?

    L’apprentissage de l’anglais et des langues en général commence à l’école et perdure toute la vie.

    Aussi, voici une grille des niveaux en anglais visés par l’Education Nationale au cours de la scolarité en France :

    LVA : première langue étudiée à l’école

    LVB : seconde langue étudiée à l’école

    D’un niveau à un autre : combien de temps ?

    En dehors de l’enseignement reçu dans le cadre scolaire, dans la formation professionnelle  par exemple, les apprenants se demandent souvent combien de temps cela leur prendrait pour passer d’un niveau de langage à un autre (A2 à B1, B1 à B2 ...).

    Tout dépend bien entendu du rythme auquel chacun comprend et mémorise les informations et du degré d’implication dans la formation.

    L’intensité et la qualité de la formation reçue sont également deux points clés dans le développement des compétences linguistiques en anglais. Cependant, en général il faut compter en moyenne entre 3 et 6 mois pour passer d’un niveau à l’autre selon le niveau de départ. Il est en effet plus simple et rapide de passer d’un niveau A1 à A2 que d’un niveau B2 à C1 par exemple. En effet, dans le début du parcours d’apprentissage de l'anglais, les notions de bases sont abordées et permettent donc rapidement de faire un bond en avant.

    Pourquoi évaluer son niveau d’anglais ?

    Pour les études supérieures

    De plus en plus de grandes écoles et universités exigent un certain niveau de langue anglaise à l’entrée. Par ailleurs, certaines d’entre elles attendent une évolution significative de ce niveau tout au long du cursus.

    L’obtention d’un diplôme ou la validation d’une année peut être conditionnée à la validation d’un certain niveau de langue en anglais qu’il faudra attester par le passage d’une certification (par exemple le TOEIC).

    Pour l’obtention d’un visa

    Que votre projet soit de partir vivre, étudier ou travailler à l’étranger, selon le pays de destination, une certification officielle de votre niveau de langue pourra être exigée. L'idéal est donc de pouvoir s'exprimer couramment en anglais ou au moins d'avoir une certaine connaissance de la langue pour pouvoir se débrouiller dans le pays d'accueil.

    Afin de savoir si tel est le cas et quelle certification est attendue par votre futur pays d’accueil, je vous conseille de consulter le site du gouvernement de celui-ci.

    Par exemple, voici les conditions à remplir pour obtenir un visa travail au Royaume-Uni :

    💡 Travailler au Royaume-UniLe visa de travailleur qualifié (Skilled Worker Visa)****Pour remplir les conditions de la procédure d’obtention d’un visa de travailleur qualifié (Skilled Worker visa) vous devez démontrer que :
    - Vous détenez une offre d’emploi venant d’un commanditaire agréé par le Home Office du niveau de la qualification requise
    - Vous serez rétribué le seuil minimal de salaire pertinent par votre commanditaire (normalement 25 600 £ ou le taux en vigueur pour un travail en particulier, le plus élevé de ces deux montants étant retenu)
    - Vous parlez l’anglais au niveau intermédiaire B1 (conformément au CECRL)
    Postulez pour un
    visa de travailleur qualifié (Skilled Worker visa) sur le site du GOV.UK.

    Pour postuler à des offres d’emploi

    Fini les CVs portant les mentions ”lu, écrit, parlé” , cela ne se fait plus !

    Les mentions telles que “Niveau B2 - score TOEIC : 840” sont quant à elles très appréciées des recruteurs.

    Il faut pouvoir préciser son niveau d’anglais CECRL pour être pris au sérieux.

    En effet certaines offres d’emploi mentionnent le niveau attendu en anglais et il vous faudra attester de ce niveau pour que votre CV soit lu mais surtout retenu et que vous puissiez accéder aux entretiens d’embauche.

    Selon votre profil et votre projet, consultez notre article sur les Certifications d’anglais pour savoir quelle certification passer.


    Comment évaluer son niveau d’anglais ?

    Les tests gratuits

    Sur le net, vous pourrez trouver une multitude de tests de niveau notamment pour l’anglais qui est la langue la plus répandue et la plus demandée lors de sessions de recrutement.

    Attention cependant à la fiabilité des tests !

    En effet, n’importe qui peut créer un test de niveau et le diffuser. Un test de 10 questions et un test de 150 questions ne révéleront pas votre niveau avec la même précision.

    Un test d'anglais constitué uniquement de questions concernant le vocabulaire ne vous permettra pas d’évaluer votre niveau de langue (grammaire, syntaxe...).

    Un conseil pour trouver des tests fiables et savoir de quel niveau d'anglais vous disposez : préférez les tests sur les sites officiels des certificateurs et évitez les tests mis à disposition sur les sites d’organismes de formation ! Leur métier est de former et non de certifier votre niveau.

    Passez par exemple :

    L’autoévaluation grâce au CECRL

    La grille pour l’autoévaluation du CECRL permet à chacun d’auto-évaluer son niveau.

    Cependant, parfois la vision que nous avons de nous-même peut être biaisée.

    Veillez donc à prendre du recul sur votre propre évaluation !

    Évaluer le niveau de langue est un métier ! Tout comme on ne s’improvise pas astronaute, on ne s’improvise pas certificateur !

    En effet, des structures, appelées “organismes certificateurs”, ont mis au point des tests professionnels suffisamment poussés pour permettre une réelle évaluation du niveau d'anglais des candidats.

    Les certifications, le meilleur moyen !

    Une certification est un test constitué de questions permettant d’évaluer les différentes compétences évoquées dans le CECRL (compréhension écrite et orale, expression écrite et orale). Ces tests sont créés par des organismes professionnels de l’évaluation de niveau.

    Selon votre profil et votre projet, il vous faudra choisir la bonne certification. Il en existe en effet un grand nombre, dont certaines correspondent à un niveau spécifique que vous voulez faire certifier (comme les différentes certifications Cambridge par exemple).

    À ce titre, notre article Quelles sont les certifications d’anglais? vous apportera à nouveau toutes les informations utiles.

    La méthode d’évaluation du niveau d’anglais peut être très différente d’une certification à l’autre, et cela peut influencer le niveau final que vous obtiendrez. Pour l’anecdote, évaluer des compétences est une science qui porte même un nom : la docimologie. Selon les tests d'anglais, vous pourrez donc rencontrer des exercices de grammaire, de vocabulaire de compréhension orale ou écrite, etc. Si vous voulez faire certifier vos compétences en anglais, il s'agit là de la meilleure solution.

    Cette diversité est tout à fait normale, mais il est essentiel de la connaître pour faire le bon choix. Veillez donc à bien vous renseigner sur les échelles et scores de ces différents tests d'anglais pour vous assurer le plus de réussite

    Voici les différents formats d’évaluation :

    Les évaluations évolutives (ex : Linguaskill).

    La difficulté des questions posées ainsi que leur nombre varieront en fonction des réponses que vous aurez données aux précédentes. En fonction de chaque candidat, la durée de l’épreuve peut donc elle aussi varier.

    Les évaluations linéaires (ex: TOEIC Listening and Reading).

    Ces tests sont constitués d’un nombre de questions défini auxquelles tous les candidats doivent répondre. Le niveau du candidat est alors déterminé en fonction du nombre de bonnes réponses obtenu. Ces tests sont composés de questions de tous les niveaux afin de voir quelles sont les aptitudes du candidat.

    Le QCM (Question à choix multiple).

    Dans ce type de test, pour chaque question, plusieurs réponses sont suggérées. Le candidat doit choisir la bonne réponse selon ses connaissances ou son intuition. Le facteur chance peut légèrement fausser les résultats.

    Les évaluations orales (ex: TOEIC Speaking and Writing, examens Cambridge).

    Il s’agit d’un entretien avec un jury qui va évaluer votre capacité à prendre la parole en continu, donner votre opinion, décrire une situation ou à échanger en langue étrangère sur un sujet donné. Ce sujet peut être simplement énoncé ou introduit par un support (un texte, une image...). Un temps de préparation est généralement accordé avant la prise de parole permettant au candidat de réfléchir aux idées qu’il va développer.

    Les Français et l’anglais - classement mondial

    Selon l’article publié par Studyrama, le 16/11/2021 et remis à jour le 12/02/2022, les grands vainqueurs du classement mondial du meilleur niveau d’anglais sont les Pays-Bas 🏆.

    🏅L’Autriche et le Danemark se classent en deuxième et troisième positions, laissant la France à la 31ème place.

    classement des niveaux d'anglais des pays du monde
    Article Marque Employeur, Quel est le niveau d’anglais des Français en 2021 ?

    La prise de conscience sur l’importance de maîtriser l’anglais, langue mondiale, est cependant de plus en plus présente, laissant ainsi de bons espoirs pour l’avenir.

    J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair. N’hésitez pas à me laisser vos questions en commentaire.