Ayni favicon
Apprendre l'anglais

Le niveau B1 en anglais : tout ce qu’il faut savoir

Il n’est jamais trop tard pour apprendre l’anglais. Le niveau B1 est l'un des paliers les plus importants dans l'apprentissage de l'anglais. Découvrez dans cet article comment y arriver !

  1. Qu'est-ce que le niveau B1 en anglais ?
  1. Le niveau B1 en expression écrite
  2. Le niveau B1 en expression orale
  3. Le niveau B1 en compréhension écrite
  4. Le niveau B1 en compréhension orale
  1. Pourquoi viser le niveau B1 en anglais ?
  1. Comment l'atteindre ?
  1. Comment l'évaluer ?
  1. Le méthode Ayni pour atteindre le niveau B1

Qu’est-ce que le niveau B1 en anglais ?

Le niveau B1 en anglais est le troisième niveau atteignable, selon le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL), organisme qui définit les différents paliers de progression en langue. Etant situé à la troisième place sur les six niveaux existants, il est qualifié de palier « seuil ». On considère les utilisateurs possédant ce degré de maîtrise de l’anglais comme indépendants, c’est-à-dire qu’ils sont capables d’évoluer seuls avec une aisance modérée dans une bonne partie des situations où l’anglais est la langue parlée.

On parle de niveau seuil car c’est à partir de ce degré de maîtrise qu’un individu pourra commencer à comprendre et profiter de contenus anglophones notamment grâce à de bonnes bases de vocabulaire et une oreille habituée à la langue. C’est aussi le niveau qui rend accessibles pour la première fois les conversations avec un interlocuteur anglophone, en permettant à l’utilisateur de ne plus être passif dans la prise d’informations mais également de participer et interagir plus ou moins spontanément autour des sujets qui lui sont familiers.

Il représente un tournant majeur dans la vie car il offre également la possibilité de voyager sereinement dans un pays anglophone en ayant la certitude d’être à l’aise dans la plupart des situations. Ce palier permet également d’accéder à certains emplois qui nécessitent une connaissance basique de l’anglais, notamment pour tenir une conversation dans un contexte professionnel, avec des partenaires ou clients anglophones par exemple.

L’utilisateur est enfin en mesure de produire un discours structuré sans trop chercher ses mots, à condition de ne pas s’éloigner des champs de connaissances liés à ses intérêts personnels, et d’être dans une situation connue.

Voyons quelles compétences sont obtenues lorsqu’on atteint le niveau B1 en anglais selon le CECRL.

Le niveau B1 en expression écrite

Les personnes qui possèdent un niveau B1 en anglais peuvent rédiger un texte correctement construit (évolution logique des idées et événements présentés) sur un sujet qui leur est familier ou qui correspond à leurs intérêts personnels.

Dans le cas d’écrits plus personnels (lettre, e-mail à un proche), elles peuvent décrire leurs propres expériences tout en exprimant leurs impressions face à ces événements.

Le niveau B1 en expression orale

Les compétences d’expression orale du palier B1 permettent à l’utilisateur de faire face à la plupart des situations généralement rencontrées. On peut prendre l’exemple d’une conversation basique intervenant lors de la rencontre d’une personne étrangère.

L’utilisateur pourra prendre part à une conversation en anglais sans avoir besoin de préparation, tant que le sujet reste globalement lié à des thèmes familiers, des intérêts personnels ou simplement à la vie quotidienne (travail, hobbies, famille, etc).

Voici quelques exemples concrets de conversations possibles avec un niveau B1 en anglais : passer un entretien d’embauche, parler de ses films préférés, commander au restaurant et converser avec un partenaire pendant le dîner.

Dans le cas d’un discours en continu, les personnes possédant un degré B1 de maîtrise de l’anglais peuvent raconter des expériences et événements de manière simple ainsi que parler de leurs aspirations personnelles et professionnelles. Il leur est également possible d’argumenter autour des raisons sur lesquelles leurs opinions sont construites.

Pour prendre un exemple concret, un utilisateur B1 est en capacité de raconter l’intrigue d’un film tout en exprimant ses réactions et les sentiment ressentis lors du visionnage.

Le niveau B1 en compréhension écrite

Le degré B1 de maîtrise de l’anglais implique la compréhension de textes en relation avec le domaine de connaissances de l’utilisateur, soit dans un contexte courant, soit dans le cadre de sa profession si les termes et sujets sont liés à son secteur de travail.

Dans le cas de contenus plus personnels, les personnes possédant un niveau B1 pourront comprendre la description d’événements ainsi que l’expression de sentiments et de souhaits.

Le niveau B1 en compréhension orale

Les utilisateurs de niveau B1 sont en mesure de comprendre les points essentiels d’un discours formulé dans un anglais clair et dans un accent connu (américain « standard », britannique « standard ») lorsqu’il s’agit d’un sujet familier.

On peut prendre l’exemple d’une émission de radio ou de télévision traitant d’informations d’actualité, ou liées aux intérêts personnels de l’utilisateur, et où les présentateurs s’expriment lentement et distinctement.

Pourquoi viser le niveau B1 en anglais ?

Le degré de connaissances B1 en anglais est une étape très importante de la progression vers un niveau courant de maîtrise la langue. En atteignant ce palier, l’utilisateur est en mesure de progresser bien plus rapidement vers les niveaux supérieurs.

Selon une étude de Cambridge Assessment, le niveau B1 est le niveau moyen que possèdent les français en anglais. On compte en effet 48% de détenteurs du B1 parmi les salariés français et 40% chez les étudiants. On peut donc considérer ce palier comme une référence lorsqu’on décide d’apprendre l’anglais. Bien sûr, la marge de progrès à partir de ce niveau est encore assez importante mais il constitue déjà une maîtrise satisfaisante de la langue.

Voyons à quoi peut servir le B1 dans la vie d’un utilisateur.

Le niveau B1 pour trouver un job

Lorsque les employeurs demandent une maîtrise de l’anglais lors du processus de recrutement, il est généralement question du palier B2 de connaissances. Cependant, le niveau B1 en anglais peut quand même permettre d’exercer une profession où la langue est utilisée, à condition qu’il ne s’agisse pas de la langue principale que l’entreprise utilise.

En effet, le palier B1 offre la possibilité d’utiliser l’anglais lorsque les thèmes abordés font partie de votre champ de connaissances, et quoi de mieux qu’un job pour vérifier ça ?

Les compétences acquises avec l’obtention de ce degré vous permettront d’accéder à des postes un peu plus tournés vers l’international puisqu’il vous sera désormais possible de communiquer avec des collaborateurs anglophones, à la fois à l’écrit (par exemple via des e-mails) et à l’oral (au téléphone ou même en réunion en face à face).

Les emplois qui impliquent un contact direct avec une clientèle anglophone (tourisme, hôtellerie, restauration) sont plutôt réservés à des utilisateurs B2, mais si vous disposez d’assez de confiance en vous, rien de vous empêche de tenter votre chance !

Le niveau B1 pour des études

Les possibilités d’étudier à l’université avec un niveau B1 en anglais sont plutôt larges. Cependant, il est bon de noter que le niveau visé par le système académique français à l’obtention du Baccalauréat est le B2. Ainsi, il n’est pas rare de voir certaines écoles (de commerce ou d’ingénieur par exemple) exiger au moyen de tests ces mêmes capacités chez les étudiants qui postulent à la sortie du lycée.

Pour s’assurer de réussir ces examens d’entrée, le mieux est de viser l’obtention d’un niveau B2. Si malgré tout le degré B1 vous permet d’accéder à des études supérieures et que vous envisagez par la suite de faire un échange universitaire dans un pays anglophone, le niveau B1 peut être suffisant dans une grande partie des universités américaines. Des tests comme le TOEFL, l’IELTS ou le TOEIC peuvent vous permettre de certifier de ce même niveau et d’accéder à ces établissements. Référez-vous à la partie comment l’évaluer de cet article pour en savoir plus.

Le niveau B1 pour voyager

Les voyages à l’étranger sont une des principales opportunités qu’offre le niveau B1 en anglais. En effet, l’utilisateur, désormais indépendant, est tout à fait capable de s’investir pleinement dans un séjour à l’étranger, puisque la compréhension et l’expression orale ne sont plus des freins à son épanouissement.

Il sera en effet possible de tenir une conversation avec un anglophone sans rencontrer trop de problèmes, et l’utilisation de la langue ne sera plus limitée à un registre occasionnel, mais bien ouverte à de nombreuses possibilités permettant de faire face à différentes situations.

N’attendez plus et foncez vers le niveau B1 si vous aimez voyager !

Le niveau B1 pour s’expatrier

Pour travailler dans un pays anglophone, il est parfois nécessaire d’obtenir un visa de travail, lui-même délivré sous certaines conditions. L’une de ces conditions est la maîtrise de l’anglais, certifiée par le passage d’un examen.

Le visa de travail nécessaire pour émigrer au Royaume-Uni fonctionne avec un système de points, dont nous n’observerons pas le détail, mais qui est notamment composé d’une vérification du niveau d’anglais. La possession d’un niveau B1 en anglais apporte un certain nombre de points sur le total nécessaire pour la délivrance du titre. Il existe différents types de visas selon le domaine d’activité dans lequel on souhaite exercer au Royaume-Uni. Le niveau B1 est le minimum requis pour le Skilled Worker Visa (Travailleur qualifié : le plus général) et le Skilled Work : Health and Care Visa (pour exercer dans le domaine de la santé).

Pour travailler en Australie, un niveau B2 en anglais sera probablement requis selon le type de visa désiré.

Pour les Etats-Unis, pas besoin d’attester d’une certaine maîtrise de la langue, mais il est malgré tout très fréquent que les employeurs exigent une certification d’anglais garantissant un niveau B1 ou supérieur.

Nous vous conseillons donc vivement d’atteindre le niveau B1 le plus vite possible si vous envisagez une expatriation, et éventuellement de consolider vos connaissances pour arriver au B2 si vous voulez être sûr de parvenir à décrocher un visa dans certains pays.

Comment l’atteindre ?

Comment passer du A2 au B1 ?

Le niveau B1 est le niveau seuil, il est gratifiant pour les apprenants qui l’atteignent. On a enfin la possibilité d’utiliser l’anglais sans aide extérieure. La principale différence entre le niveau A2 et B1 est la maîtrise des éléments permettant de raconter une histoire ou de parler d’événements que l’on a vécu. Pour franchir ce cap, l’utilisateur doit s’entraîner à décrire des expériences passées. Apprendre à développer un récit à l’oral comme à l’écrit est la meilleure manière de s’assurer une progression vers ce nouveau cap de maîtrise de l’anglais.

Comme nous le disions plus haut, le niveau B1 en anglais permettra à l’utilisateur de passer un entretien d’embauche en anglais. Atteindre cet objectif signifie être capable de se présenter dans un contexte professionnel, ce qui implique les notions suivantes :

  • Parler de ses qualités et de ses défauts.
  • Parler des raisons qui peuvent expliquer ces qualités et défauts.
  • Parler de son expérience professionnelle.
  • Présenter les éléments de son vécu qui justifient ses choix d’orientation professionnelle.

Dans le cadre d’un échange, le pas sera franchi lorsque vous serez capable de tenir une longue conversation en anglais sans trop d’hésitation sur vos mots mais surtout en étant capable de comprendre l’interlocuteur et de formuler des réponses claires et suffisamment spontanées.

Attention : on n’attend pas d’un utilisateur de niveau B1 de disposer d’un registre de vocabulaire extrêmement fourni. Le palier B1 de connaissances en anglais reste assez limité en terme de conversation et une réelle aisance conversationnelle commencera seulement à se faire ressentir en arrivant aux portes du niveau suivant, le B2. Veillez donc à bien vous concentrer sur la construction de votre discours et sur votre capacité à comprendre et traiter les informations que vous lisez ou entendez avant de vous jeter dans l’apprentissage acharné d’une montagne de mots et expressions.

Les difficultés à surmonter

Pour atteindre le niveau B1, l’apprenant doit savoir utiliser la langue de manière active et régulière. Il s’agit de dépasser l’étape de l’anglais dit de « survie » offert par le palier A2, qui s’apparente à une utilisation plutôt passive de la langue pour commencer à s’habituer à parler et à prendre des initiatives.

Il est donc important d’oser se tromper ! Le palier seuil de l’anglais B1 sera atteint uniquement en sortant de sa zone de confort. Faire des erreurs fait partie du processus d’apprentissage.

Les ressources à privilégier

La meilleur moyen de progresser lorsqu’on cherche à atteindre le palier seuil en anglais est de commencer à se tourner vers la consommation de contenus anglophones. On ne parle pas forcément de contenus à caractère éducatif comme des listes de mots de vocabulaire bêtes et méchantes, mais bien d’une transition vers des œuvres produites par nos amis d’outre-manche ou de l’autre coté de l’atlantique.

Passez en revue tous les films, séries et documentaires (américaines, britanniques, australiennes, canadiennes) que vous aimez et optez pour la version originale (sous-titrée en français) de ces productions ! Il n’y a rien de plus agréable que de progresser en anglais tout en profitant de vos contenus préférés ! Pour ma part, ce sont les sitcoms Friends et How I Met Your Mother qui m’ont accompagné lors de l’apprentissage de la langue anglaise. Les personnages s’y expriment de manière intelligible et les thèmes abordés au travers des quelques centaines d’épisodes sont assez variés pour qu’on y découvre de nombreux nouveaux mots et expressions.

Si vous êtes porté sur la musique anglophone, essayez de vous pencher sur les paroles de vos artistes préférés. Pour cela, le site Genius sera d’une grande aide. Il recense les textes de milliers de chansons, souvent accompagnées d’annotations qui éclaircissent les propos des lyricistes. L’intérêt de ce procédé, comme le précédent, est qu’il vous permettra de progresser tout en découvrant un peu plus les différentes cultures qui gravitent autour de la langue anglaise.

C’est là tout l’avantage d’apprendre une langue : on bénéficie inévitablement d’une ouverture à de nouveaux horizons.

Bien sûr, l’idéal lorsque vous appliquerez ces méthodes est de vous munir d’un carnet ou même de votre téléphone et de noter les mots que vous découvrez pour passer en revue leur définition et ainsi les enregistrer pour pouvoir les réutiliser par la suite !

Pour progresser à l’écrit, nous vous conseillons d’essayer d’écrire des e-mails ou de converser par SMS avec vos collègues ou amis anglophones si vous en avez. Si ce n’est pas le cas, il existe des applications et sites internet dédiés à la mise en relation d’apprenants de différentes langues, comme HelloTalk, ou le forum Reddit, qui contient une section English Learning dans laquelle vous pourrez interagir avec plus de 100.000 membres qui apprennent l’anglais comme vous.

En combien de temps ?

Le temps nécessaire pour atteindre la maîtrise de l’anglais nécessaire pour le niveau B1 varie en fonction de vos capacités de mémorisation, de la fréquence à laquelle vous pratiquez ou encore de l’investissement que vous accordez à réalisation de votre projet.

Le nombre d’heures de cours nécessaires pour parvenir au palier B1 est d’environ 400 si vous partez d’un niveau débutant.

Si vous partez d’un niveau A2, on estime que le nombre d’heures requises s’élève à 180.

Attention ! Il s’agit bien là d’heures de cours d’anglais, dispensées par un enseignant. Il est presque impossible d’estimer le temps requis pour arriver à ce résultat par vous-même !

Comment l’évaluer ?

Les examens anglais niveau B1

Voici la liste des examens d’anglais que vous pouvez passer pour vérifier et faire certifier votre degré B1 ainsi que les notes attendues :

Test d'anglais
Note correspondant au B1 / Note maximale
TOEFL IBT
40/120
Cambridge English Scale (FCE)
140/230
IELTS
4/10
TOEIC
550/990

Préparer les examens d’anglais niveau B1

Tous ces examens ont leurs propres spécificités et chacun nécessite une préparation particulière si vous espérez décrocher de hauts scores. Rendez-vous sur notre article dédié pour tout savoir sur les certifications d’anglais.

La méthode Ayni pour atteindre le niveau B1

Chez Ayni, nous proposons des formations personnalisées qui vous permettront d’atteindre vos objectifs en anglais. Grâce à nos coachs, professionnels de la pédagogie, vous progresserez rapidement, notamment sur la dimension d’expression orale, souvent délaissée faute de moyens lorsque l’on décide d’apprendre l’anglais par soi-même.

Peu importe votre niveau actuel, notre programme s’adapte à vos capacités et objectifs pour vous offrir les meilleures conditions pour progresser. Un premier rendez-vous vous permettra d’évaluer votre niveau d’anglais actuel pour mettre en place le programme qui vous convient, et les 10 modules d’apprentissage feront de vous un utilisateur de niveau B1 en un rien de temps !

Il vous sera également possible de vous entraîner aux examens d’anglais qui certifient le degré B1 de maîtrise de la langue. Bien sûr, plus vous débutez, plus vos progrès seront rapides ! Nos apprenants s’améliorent en moyenne d’un palier CECRL en 3 mois !

N’attendez plus et consultez la rubrique formation de notre site pour en savoir plus !

Nous espérons que cet article vous aura permis d’y voir plus clair sur le sujet du niveau B1 en anglais ! Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter toute la réussite nécessaire dans votre projet en anglais et peut-être à bientôt chez Ayni !

Nous espérons que cet article vous aura permis d’y voir plus clair sur le sujet du niveau B2 en anglais ! Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter toute la réussite nécessaire dans votre projet en anglais et peut-être à bientôt chez Ayni !