Ayni favicon
Apprendre l'anglais

Le niveau B2 en anglais : tout ce qu’il faut savoir

Il n’est jamais trop tard pour apprendre l’anglais. Le niveau B2 est le plus rentable en terme de facilité d'obtention par rapport au nombre d'opportunités qu'il débloque. Découvrez dans cet article comment y arriver !

  1. Qu'est-ce que le niveau B2 en anglais ?
  1. Le niveau B2 en expression écrite
  2. Le niveau B2 en expression orale
  3. Le niveau B2 en compréhension écrite
  4. Le niveau B2 en compréhension orale
  1. Pourquoi viser le niveau B2 en anglais ?
  1. Comment l'atteindre ?
  1. Comment l'évaluer ?
  1. Le méthode Ayni pour atteindre le niveau B2

Qu’est-ce que le niveau B2 en anglais ?

Le niveau B2 est le 4eme niveau d’anglais défini par le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL), organisme qui définit les différents niveaux de connaissance d’une langue. Il correspond à une maîtrise « opérationnelle » de la langue anglaise écrite et parlée. Cela signifie que l’utilisateur peut communiquer et comprendre l’anglais dans la plupart des situations. Lorsque l’on atteint le palier B2, on peut considérer qu’on a un anglais fluide.

Le palier B2 débloque une certaine autonomie et permet à l’individu d’évoluer dans différents contextes, notamment à l’étranger, où il lui est désormais possible de se débrouiller seul, sans avoir besoin de faire répéter son interlocuteur et sans faire trop d’erreurs qui pourraient l’empêcher d’être compris par des anglophones.

Sa connaissance d’un certain nombre de mots de vocabulaire et expressions lui permet ainsi de prendre part à une conversation sur un choix relativement large de sujets, sans trop rentrer dans les détails ou les sujets techniques.

Ce niveau est aussi généralement celui attendu par les employeurs lorsqu’ils demandent une maîtrise de l’anglais, et permettra effectivement d’effectuer une tâche en anglais sans trop d’accrocs.

Enfin, le degré B2 est celui où l’on est capable de maîtriser les mécanismes de l’argumentation. L’utilisateur est capable de présenter et de défendre habilement un point de vue en prenant en compte les raisonnements de son ou ses interlocuteurs.

Intéressons-nous plus en détail aux compétences comprises dans le palier B2 selon le CECRL.

Le niveau B2 en expression écrite

Les utilisateurs de ce niveau peuvent rédiger des textes clairs, détaillés et construits logiquement sur un large registre de sujets en relation avec leurs intérêts. Ils peuvent par exemple rédiger un essai ou un rapport pour communiquer une information précise ou pour exposer plusieurs raisons soutenant ou s’opposant à une opinion.

Il leur est également possible de rédiger des contenus plus personnels qui mettent en avant leur propre ressenti des événements et expériences dont il est question. On peut prendre l’exemple d’un e-mail professionnel, d’une critique sur un sujet spécifique ou d’un article de blog racontant son expérience personnelle.

Le niveau B2 en expression orale

Une personne possédant un niveau B2 en anglais est capable de communiquer avec un degré de spontanéité et d’aisance qui rende possible une interaction normale avec un locuteur natif. L’utilisateur peut parler sans trop chercher ses mots, de sorte à ce que la discussion soit fluide. Il peut également participer de manière active à une conversation se déroulant dans un contexte familier, tout en présentant et en défendant ses opinions. Pour prendre un exemple concret, il est en capacité de parler de son style de vie personnel en racontant son expérience et en décrivant les forces et les faiblesses avec lesquelles il appréhende les évènements qu’il rencontre. Ses capacités d’argumentation lui permettent également d’effectuer des recommandations de contenus, comme un livre ou un film par exemple, tout en justifiant son penchant pour le contenu en question.

Dans une situation d’expression orale en continu (discours, présentation), les utilisateurs sont capables de s’exprimer clairement et de manière détaillée sur différents sujets relatifs à leurs intérêts. Ils peuvent développer et justifier un point de vue (pas forcément le leur) sur un sujet d’actualité et expliquer les avantages et inconvénients de plusieurs possibilités. La perception et la compréhension des différents instruments de rhétorique en anglais constituent un des piliers du degré B2. Il est essentiel de comprendre les ressorts d’un débat et d’être capable de s’approprier ces mêmes ressorts pour s’exprimer à l’oral.

Le niveau B2 en compréhension écrite

Les individus possédant un degré B2 peuvent comprendre les idées principales d’un texte complexe sur des sujets concrets (faits de société, sport, science) comme abstraits (art, philosophie) ainsi que les concepts techniques liés à ses connaissances personnelles. Ils peuvent lire et comprendre des textes sur des questions contemporaines (articles de journaux, rapports) dans lesquels les auteurs expriment un certain point de vue par rapport à une idée.

Le niveau B2 en compréhension orale

Les personnes ayant un niveau B2 en anglais sont capables de comprendre un long discours et suivre une argumentation complexe si elles sont familières avec les sujets. La majeure partie des émissions de télévision liées à l’actualité et des films contenant des accents « universels » sont également compréhensibles. Ils sont également en mesure de suivre un journal télévisé sans difficultés. Le palier B2 est celui où l’on commence à discerner les différents niveaux de langage appropriés à certaines situations.

Pourquoi viser le niveau B2 en anglais ?

Le palier B2 se trouve au-dessus du niveau moyen des Français en anglais, qui est le B1. Seulement 26% des salariés et 29% des étudiants possèdent le niveau B2, qui est pourtant l’objectif référence sensé être obtenu au Baccalauréat. On peut donc le considérer comme une référence pour tous les contextes.

La conclusion à tirer de ces résultats est que les personnes ayant atteint ce seuil débloquent inévitablement plus d’opportunités :

  • Sur le plan professionnel car elles se distinguent des autres candidats et peuvent aspirer à un plus large panel de postes.
  • Sur le plan personnel car elles accèdent a un plus grand nombre d’environnement sociaux et peuvent évoluer en autonomie à l’étranger par exemple.

Il est également normal de considérer que cette maîtrise reste relativement accessible puisqu’elle est détenue par pas moins d’un quart de la population.

Étudions plus en détail les possibilités offertes par l’obtention d’un niveau B2 en anglais.

Le niveau B2 pour trouver un job

Comme mentionné plus haut, le degré de maîtrise B2 en anglais permet à l’utilisateur d’effectuer des tâches en anglais. Il constitue donc une vraie évolution des compétences professionnelles car c’est à partir de ce niveau que l’on pourra commencer à travailler en anglais. La langue constituera désormais un réel outil dans la vie d’un travailleur et un élément à part entière dans son éventail de capacités.

Le niveau B2 est celui attendu par les employeurs lorsqu’une offre mentionne la nécessité de maîtriser l’anglais. Il s’agit donc d’un élément déterminant dans le processus de recrutement.

L’intérêt d’une maîtrise B2 pour un emploi est que si vous êtes amenés à utiliser l’anglais dans le cadre de votre poste, vous allez potentiellement améliorer vos compétences en pratiquant régulièrement. On peut prendre l’exemple d’un job dans le secteur de l’hôtellerie, en tant que serveur, barman ou hôte d’accueil. Ces métiers sont potentiellement en contact avec une clientèle anglophone et le degré B2 vous permettra de communiquer et de répondre aux besoins de clients étrangers sans rencontrer trop de difficultés.

De manière générale, le niveau B2 est requis pour la plupart des professions nécessitant un BAC +5, mais on peut le considérer important pour un emploi dans les secteurs suivants :

  • Affaires (marketing, vente) : à condition de ne pas être vous-même responsables de clients anglophones, vous pourrez mener à bien différentes tâches en anglais
  • Ingénierie : vous devez pouvoir communiquer avec des partenaires à l’international
  • Tourisme : le niveau B2 est le minimum requis pour un emploi de guide par exemple. Il vous faudra atteindre le palier supérieur (C1) pour accéder aux métiers du tourisme dans leur globalité
  • Administration : il en va de même que pour le tourisme. Si le poste en question nécessite des interactions et la gestion d’emplois du temps en anglais, le niveau B2 est suffisant mais il est recommandé de maîtriser la langue anglaise plus en profondeur.

Le niveau B2 pour les étudiants

Comme nous l’avons mentionné, le niveau B2 est le degré de maîtrise que l’on est sensé posséder à l’obtention du Baccalauréat. Il est donc normal que les établissements du supérieur se basent sur cette référence pour considérer le niveau de leurs étudiants.

Les écoles de commerce et d’ingénieur ont notamment parfois des normes très strictes de sélection à l’entrée. La plupart de ces établissements sont accessibles via un concours d’entrée qui contient presque systématiquement une épreuve d’anglais, parfois à l’écrit et à l’oral. Pas de panique cependant, le niveau B2 est suffisant pour réussir ces tests.

À l’écrit, on trouve généralement un essai type « dissertation » qui évalue les capacités d’argumentation de l’étudiant, ainsi qu’un test de vocabulaire et grammaire. L’oral prend généralement la forme d’un entretien classique où l’étudiant doit être capable de se présenter et de parler de ses expériences, à la manière d’un entretien d’embauche. Il est donc important d’assimiler le mieux possible le vocabulaire et les notions contenues dans les connaissances du palier B2 afin de ne pas être déstabilisé par ces épreuves.

L’obtention et la certification du niveau B2 sont également des étapes indispensables pour pouvoir étudier à l’étranger.

En effet, si vous avez pour projet d’effectuer un échange universitaire type ERASMUS, ou simplement de partir à la conquête d’un diplôme dans un pays anglophone, on vous demandera systématiquement d’attester d’un niveau B2 ou supérieur. Les universités nord-américaines et australiennes sont en général plus clémentes que les universités britanniques, qui exigent quant à elles un niveau C1. Différents examens peuvent attester d’un degré B2 en anglais. Consultez la partie comment l’évaluer de cet article pour connaître les notes qui certifient un niveau B2 aux différents examens.

Le niveau B2 pour s’expatrier

Pour travailler à l’étranger, le niveau B2 est le minimum requis car il permet d’évoluer facilement en autonomie avec néanmoins une nuance suivant le contexte. Une situation d’interaction particulière avec un natif peut par exemple être déstabilisante si le sujet n’est pas familier, si l’interlocuteur en question parle vite ou qu’il a un accent inattendu.

C’est pour cela que la plupart des pays anglophones requièrent l’attestation d’un degré B2 de maîtrise pour l’obtention d’un visa de travail, en particulier le Royaume-Uni, l’Australie et le Canada. Le test référence pour ces 3 pays est le plus souvent l’IELTS, mais le Cambridge English : Avanced (CAE), qui lui atteste d’un niveau C1 peut être demandé pour certains domaines lorsqu’on veut travailler de l’autre côté de la manche.

Les Etats-Unis quant à eux ne demandent pas de niveau d’anglais particulier lors du processus d’obtention du visa mais gardez néanmoins en tête que cela peut toujours être un plus puisque les employeurs sont susceptibles d’exiger un degré B2.

Le niveau B2 vous assurera donc une réussite aux tests requis pour l’obtention un visa de travail.

Comment l’atteindre ?

Comment passer du B1 au B2 ?

La différence majeure entre le niveau B1 et le niveau B2 est l’aisance conversationnelle acquise. Un utilisateur possédant un degré B2 de maîtrise n’aura pas besoin de faire répéter son interlocuteur, et sera beaucoup moins hésitant pour prendre la parole et interagir du fait de l’important registre de vocabulaire dont il dispose.

Lorsque l’on atteint le niveau B2 en anglais, on ressent généralement un réel progrès en terme de connaissances et de compétences. Ce palier marque une frontière entre l’anglais purement opérationnel et la vraie aisance.

Il vous faudra donc vous armer de patience et savoir assimiler le plus de notions possible jusqu’à atteindre une maîtrise qui vous permettra de dépasser les hésitations et incertitudes qui freinaient jusqu’ici votre capacité à vous exprimer, à l’oral comme à l’écrit. Comme pour tous les domaines offrant une possibilité d’amélioration, l’entraînement est la clé ! Toutes les ressources sont bonnes à utiliser, mais la dimension la plus importante pour passer du niveau B1 au niveau B2 est l’écoute. Le fait de s’habituer à écouter la langue parlée est un entraînement essentiel pour décrocher ce palier, car c’est ainsi que l’on comprend les éléments fondamentaux du discours anglais.

Les difficultés à surmonter

Il est important de garder en tête que le progrès survient au moyen d’efforts continus. Si vous n’observez pas de progrès sur le court terme, ne vous découragez pas ! La quantité de vocabulaire à connaître pour aboutir au palier B2 est bien plus conséquente que celle dont vous avez eu besoin pour atteindre les paliers précédents. Il est donc normal que cela nécessite plus de temps et d’investissement.

Il ne s’agit pas d’emmagasiner toutes ces informations le plus vite possible mais bien de les assimiler efficacement (en vous entraînant à les mémoriser avec le temps) pour vous les approprier et les réutiliser sur le long terme.

Les ressources à privilégier

L’argumentation est l’un des concepts principaux qui doit être acquis en obtenant le degré B2.

Pour être capable de comprendre comment argumenter, débattre et exprimer un point de vue, l’une des meilleures ressources est le podcast. Parmi les différents contenus de ce type, le format court de 6-minute English proposé par la BBC est très efficace ! La chaîne YouTube BBC Learning English propose également des résumés courts de l’actualité, ce qui peut être très utile lorsque les informations ont une teneur politique car c’est souvent dans ce cas que l’on entend le plus d’exemples de débats et de présentations d’opinions.

Pour enrichir votre vocabulaire, il n’y a rien de mieux que la lecture ! Du simple tweet à la lecture d’un magasine ou d’un court livre (sur un sujet qui vous intéresse évidemment), vous découvrirez de nombreux termes et expressions qui vous seront d’une grande utilité lorsqu’il s’agira d’alimenter une conversation sur l’un de vos sujets favoris ! Vous aimez la cuisine ? Faites comme moi et naviguez parmi les blogs des deux américains Not Another Cooking Show et Binging With Babish pour trouver des idées de recettes tout en enrichissant votre vocabulaire culinaire ! Vous êtes plutôt cinéma ? Alors le blog The Film Magazine pourra peut-être vous intéresser. Il ne tient qu’à vous de naviguer pour découvrir du le contenu qui vous intéresse en anglais. En lisant 2 ou 3 articles par jour, vous effectuerez des progrès considérables.

En combien de temps ?

Le temps nécessaire pour atteindre la maîtrise de l’anglais nécessaire pour le niveau B2 varie en fonction de vos capacités de mémorisation, de la fréquence à laquelle vous pratiquez ou encore de l’investissement que vous accordez à réalisation de votre projet.

Le nombre d’heures de cours nécessaires pour parvenir au palier B2 est d’environ 550 si vous partez d’un niveau débutant.

Si vous partez d’un niveau B1, on estime que le nombre d’heures requises s’élève à 200.

Attention ! Il s’agit bien là d’heures de cours d’anglais, dispensées par un enseignant. Il est presque impossible d’estimer le temps requis pour arriver à ce résultat par vous-même !

Comment l’évaluer ?

Les examens anglais niveau B2

Voici la liste des examens d’anglais que vous pouvez passer pour vérifier et faire certifier votre degré B2 ainsi que les notes attendues :

Test d'anglais
Note correspondant au B2 / Note maximale
TOEFL IBT
65/120
Cambridge English Scale (FCE)
160/230
IELTS
5.5/10
TOEIC
785/990

Préparer les examens d’anglais niveau B2

Tous ces examens ont leurs propres spécificités et chacun nécessite une préparation particulière si vous espérez décrocher de hauts scores. Rendez-vous sur notre article dédié pour tout savoir sur les certifications d’anglais.

La méthode Ayni pour atteindre le niveau B2

Nous parlions plus tôt des incertitudes qui vous empêchent d’utiliser pleinement l’anglais comme une ressource dans différentes situations. Ça tombe bien, Ayni est là pour débloquer votre anglais !

Notre formation accélérée et sur mesure vous permettra d’atteindre vos objectifs le plus rapidement possible. Nos coachs vous aideront à accéder à de nouvelles opportunités dans votre vie sociale et professionnelle, en vous formant notamment aux mécanismes de conversation, l’un des éléments les moins faciles à pratiquer lorsqu’on essaie d’apprendre l’anglais par soi-même.

Un premier rendez-vous vous permettra d’évaluer votre niveau d’anglais actuel pour mettre en place le programme qui vous convient, et les 10 modules d’apprentissage feront de vous un utilisateur de niveau B2 en un rien de temps ! Bien sûr, la formation contient également une partie d’entraînement aux différents examens dont vous aurez besoin pour certifier ce degré de connaissance. Pour en savoir plus, consultez la rubrique formation de notre site.

Nous espérons que cet article vous aura permis d’y voir plus clair sur le sujet du niveau B2 en anglais ! Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter toute la réussite nécessaire dans votre projet en anglais et peut-être à bientôt chez Ayni !