Ayni favicon
Certifications d'anglais

Tout savoir sur le Linguaskill et comment le réussir !

La certification Linguaskill, anciennement connue sous le nom de BULATS, est un test d’anglais qui évalue les quatre compétences clés de la maîtrise d’une langue. Il permet de certifier le niveau d’anglais des candidats de manière rapide et efficace, en centre d’examen ou à distance.

Le Linguaskill est une certification conçue et attribuée par Cambridge. Sa fiabilité est très appréciée par les écoles supérieures ainsi que par les employeurs.

Table des matières
  1. Les différents types de Linguaskill et à qui ils s’adressent
  1. Linguaskill Business
  2. Linguaskill General
  3. Linguaskill Anywhere
  1. Informations pratiques sur la certification Linguaskill
  1. Le contenu du Linguaskill
    1. Les scores du Linguaskill
    1. Réussir son examen Linguaskill

    Les différents types de Linguaskill et à qui ils s’adressent

    Le Linguaskill est une certification d’anglais qui existe en deux versions : le Linguaskill Business et le Linguaskill General. Ces tests se déroulent en centre d’examen. Cependant, depuis 2020, il est désormais possible de valider le Linguaskill à distance grâce au Linguaskill Anywhere.

    Linguaskill Business

    Le Linguaskill Business teste le niveau d’anglais professionnel de ses candidats. En effet, l’examen est basé sur des mises en situation dans des contextes professionnels. Ce qui teste véritablement le vocabulaire fonctionnel des candidats ! Cette certification est passée sur l’ordinateur dans un centre d’examen.

    Le Linguaskill Business pour les demandeurs d’emploi et les salariés

    Le Linguaskill est très apprécié par les recruteurs, qui sont rassurés quant au niveau d’anglais de leurs candidats. Si vous souhaitez évoluer dans votre carrière ou que vous cherchez un emploi, le Linguaskill Business est une très bonne option de certification d’anglais.

    Le Linguaskill Business pour les entreprises

    Le Linguaskill est une certification très intéressante pour les chefs d'entreprise. Il leur permet, en effet, d’estimer le niveau d’anglais de leurs salariés et de leurs candidats, ainsi facilitant les processus de recrutement et de promotion en interne.

    Linguaskill General :

    Le Linguaskill General, à l’inverse du Linguaskill Business, se concentre sur l’anglais du quotidien. L’examen teste l’anglais usuel des candidats et permet l’estimation de sa maîtrise de la langue. Cette certification est passée sur l’ordinateur dans un centre d’examen.

    Le Linguaskill General pour les écoles supérieures

    Depuis 2021, la certification d’anglais est devenue obligatoire en fin de licence et de DUT. Les universités ont désormais le choix du diplôme qu’ils feront passer à leurs étudiants. Le Linguaskill General, anciennement connu sous le nom de BULATS, est une option très intéressante car il permet l’évaluation rapide et fiable du niveau d’anglais des candidats. De plus, il est reconnu mondialement par les institutions et par les recruteurs.

    Le Linguaskill General pour les candidats libres

    Apprendre l’anglais est peut-être un objectif que vous vous êtes fixé personnellement. Afin de suivre votre progression d'apprentissage et d’attester votre niveau, une certification d’anglais peut être envisageable. Le Linguaskill General permet des résultats rapides et fiables et certifie votre niveau d’anglais selon le cadre européen CECRL. Cet examen s’agit d’un test adaptatif, la difficulté des questions varie en fonction des réponses des candidats. Ceci peut rassurer les personnes qui ont la phobie des examens.

    Il faut noter que le Linguaskill n’est pas actuellement éligible au financement par le CPF et ne permet pas la prise en charge d’une formation d’anglais par votre compte personnel de formation.

    Linguaskill Anywhere

    Le Linguaskill Anywhere est la version du test qui peut être passé depuis chez soi ! Il permet de valider son niveau d’anglais rapidement sans devoir se déplacer en centre d’examen. Il est sécurisé et reconnu internationalement. Les candidats choisissent de passer le Linguaskill Anywhere General ou le Linguaskill Anywhere Business. Ces évaluations sont les mêmes que ceux passés en présentiel.

    Informations pratiques sur la certification Linguaskill

    Tarif et financement du Linguaskill

    Les Linguaskills General et Business sont administrés par des centres d’examens indépendants. Le prix de la certification dépend donc du centre choisi. De plus, il est possible de passer les différentes parties de la certification Linguaskill séparément. Le prix de l’inscription reflète alors également des modules choisis.

    • Le module "Compréhension orale et écrite" coûte entre 60 et 80€
    • Le prix du module "Expression orale" varie entre 60 et 80€
    • Le module "Expression écrite" coûte entre 60 à 80€

    Si vous êtes amenés à passer tous les modules de la certification Linguaskill, le tarif serait donc entre 180 et 240€.

    Le Linguaskill Anywhere, quant à lui, coûte environ 135€ si vous souhaitez valider les 4 compétences du test.

    Depuis le 1er janvier 2022, le Linguaskill n'est plus éligible au financement par le CPF. Il pourrait cependant être à nouveau éligible prochainement.

    Durée de validité du Linguaskill

    La durée de validité du Linguaskill est de 2 ans.

    Modalités d’examen du Linguaskill

    La certification Linguaskill est déclinée en trois modules qui peuvent être passés ensemble ou séparément. Ils sont passés en centre d’examen, sur ordinateur. La différence entre le Linguaskill Business et General est le vocabulaire utilisé et les contextes des mises en situation.

    Le module "Compréhension orale et écrite" est un test d’anglais adaptatif, c’est-à-dire que la difficulté des questions varie selon vos réponses. Dans cette partie, il y a des questions sous forme de QCM mais aussi des questions ouvertes. Le nombre de questions est variable et ce module dure entre 60 et 85 minutes.

    Le module "Expression écrite" demande aux candidats d'écrire deux textes sur l'ordinateur. Il est corrigé par un correcteur automatique. Cette partie dure 45 minutes.

    Le module "Expression orale" demande aux candidats d'enregistrer leurs prises de parole en anglais. Ses enregistrements sont alors évalués par des examinateurs. Cette partie dure 15 minutes.

    Le Linguaskill Anywhere se passe à distance sur votre ordinateur. Cette version du test est sécurisée et se déroule de la même manière que le Linguaskill General et Business. La surveillance se fait à distance via webcam.

    Inscription à l’examen du Linguaskill

    Pour passer la certification Linguaskill, le candidat doit contacter le centre de passation de son choix. Ce diplôme est administré par les centres d’examens de manière indépendante.

    Contenu du Linguaskill

    Les Linguaskills General, Business et Anywhere comportent chacun 3 modules qui peuvent être passés ensemble ou séparément : La compréhension orale et écrite, l’expression écrite et l’expression orale.

    Linguaskill: Compréhension orale et écrite

    Le premier module proposé par la certification Linguaskill évalue la compréhension orale et écrite des candidats. Cette partie est adaptative. Cela signifie que la difficulté des questions augmente ou diminue en fonction des réponses du candidat, jusqu’à ce que l’algorithme détermine son niveau avec certitude. En conséquence, le nombre de questions est variable. L’épreuve dure entre 60 et 85 minutes.

    Compréhension écrite

    Les questions de compréhension écrite sont sous plusieurs formats :

    Read and select

    Le candidat lit un texte court puis choisit la phrase ou l’expression qui correspond le mieux au sens du document parmi trois propositions.

    Gapped sentences

    Le candidat lit une phrase comportant un blanc où il manquerait un mot. Il choisit un mot pour compléter la phrase parmi quatre propositions.

    Multiple-choice gap-fill

    Le candidat lit un texte à trous. Il doit ensuite choisir les bons mots ou les bonnes expressions, parmi quatre propositions, pour remplir les blancs dans ce texte.

    Open gap-fill

    Le candidat lit un court texte à trou et remplit les espaces vides. Ici, aucune proposition est donnée. Le candidat est libre d’imaginer et d’écrire sa propre réponse.

    Extended reading

    Le candidat lit un texte plus long que précédemment. Ensuite, il répond à des questions à choix multiples. Les questions sont posées dans l'ordre où les informations apparaissent dans le texte.

    Compréhension orale

    Pour évaluer la compétence de compréhension orale, le candidat écoute des enregistrements et répond à des questions de types suivants :

    Listen and select

    Le candidat écoute un enregistrement court et répond à des questions à choix multiples comportant chacune trois propositions. Ces propositions peuvent être sous forme écrite ou sous forme d’images.

    Extended listening

    Un enregistrement plus long est écouté par le candidat. Il répond ensuite aux questions qui sont posées dans l'ordre où les informations sont données.

    Linguaskill : Expression écrite

    Pour cette partie, le candidat écrit des textes sur son ordinateur. Ce module est composé de deux parties qui représentent chacune la moitié de la note finale. Il dure 45 minutes pour tous les candidats.

    1ère partie : e-mail

    Le candidat lit un e-mail et y répond. Il doit écrire au moins 50 mots. Les idées de la rédaction sont données sous forme de puces sous l’e-mail.

    2ème partie : long text

    Le candidat lit un texte court de mise en situation. Il rédige ensuite un texte d’au moins 180 mots sur le sujet donné. Pour le Linguaskill Business, le candidat est invité à écrire un rapport ou une lettre en lien avec la vie professionnelle. Pour le Linguaskill General, toute sorte de document peut être demandée. Les idées de la rédaction à traiter sont données sous forme de puces sous la consigne. Le candidat est également libre de rajouter ses propres idées.

    Linguaskill : Expression orale

    Le module “Speaking” du Linguaskill se passe sur l’ordinateur avec un micro-casque. Les questions sont posées à l’écrit et les réponses des candidats sont enregistrées à l’oral. Ce module comprend 5 parties. Chaque partie représente 20% de la note totale.

    Partie 1 : Interview

    Le candidat répond à 8 questions sur lui-même. Les deux premières questions ne sont pas évaluées.

    Partie 2 : Reading aloud

    Le candidat lit 8 phrases à haute voix.

    Partie 3 : Long turn 1

    Le candidat s’exprime sur un sujet donné. Il a 40 secondes de préparation pour cet exercice et une minute d’enregistrement.

    Partie 4 : Long turn 2

    Le candidat doit parler d'un ou plusieurs graphiques. Il a une minute de préparation pour les analyser et préparer sa réponse. Une minute lui est ensuite accordée pour prendre la parole.

    Partie 5 : Communication activity

    Le candidat donne son opinion sous la forme de réponses courtes à cinq questions traitant du même sujet. Il dispose de 40 secondes de préparation.

    Les scores du Linguaskill

    La notation du Linguaskill

    Reading and Listening

    Le module “Reading and Listening” du Linguaskill est un test adaptatif qui se déroule sur l’ordinateur : la difficulté des questions s’adapte au niveau du candidat. Quand le candidat donne une bonne réponse à une question, le niveau de difficulté augmente. À l’inverse, quand le candidat donne une mauvaise réponse, les questions deviennent plus faciles. C’est ainsi que l’algorithme du Linguaskill détermine le score Cambridge du candidat. Les résultats sont disponibles immédiatement après l’examen.

    Writing

    Le module “Writing” est évalué par le correcteur automatique de Cambridge. Cet algorithme a été mis au point en analysant des milliers de tests et corrections par des examinateurs humains. Il est fiable et rapide. Les résultats sont disponibles environ 12h après l’examen.

    Speaking

    Le module “Speaking” est corrigé par des examinateurs humains de Cambridge. Ils écoutent les enregistrements des candidats et affectent un score Cambridge selon la maîtrise de l’anglais. Les résultats sont disponibles sous 48h.

    Score Linguaskill et niveau CECRL

    Le Linguaskill est une certification de Cambridge. Cette institution a un système de notation qui leur est propre, appelé le Cambridge English Scale. Cette échelle permet de comparer rapidement tous les scores obtenus aux différents tests Cambridge (Linguaskill, IELTS, Cambridge English Qualifications). Ce score est ensuite converti pour connaître le niveau selon le Cadre Européen Commun de Référence des Langues (CECRL) du candidat, allant du A1 à C1.

    Pour le Linguaskill, chaque module du test est évalué séparément. Les candidats passant plusieurs modules du test reçoivent donc plusieurs scores au Linguaskill :

    Equivalence des scores Linguaskill avec le niveau CECRL

    Pour certifier un niveau A1 (niveau débutant), les candidats doivent obtenir au moins 100 points au Linguaskill. Le débutant comprend le vocabulaire anglais courant et peut se présenter.

    Le niveau A2 (niveau faux débutant) est certifié si le candidat obtient au moins 120 points au Linguaskill. Le faux débutant comprend des phrases isolées et des expressions souvent utilisées. Il peut aussi échanger des informations simples.

    Un minimum de 140 points au Linguaskill vous permettra de certifier un niveau B1 en anglais. Une personne ayant un niveau intermédiaire comprend l’essentiel d’un discours et peut se débrouiller seul dans la plupart des situations. Elle peut aussi raconter un événement du passé, décrire un but et donner son opinion sur un projet.

    160 points sont nécessaires pour certifier un niveau B2. Un utilisateur indépendant avancé comprend l’essentiel d’un discours complexe et s’exprime aisément sur une grande gamme de sujets.

    Enfin, si vous êtes presque bilingue, vous pourrez viser 180 points au Linguaskill. Ceci vous permettra de certifier un niveau C1 en anglais.

    Correspondance scores Linguaskill et BULATS

    Avant la mise en place du Linguaskill tel qu’on le connaît aujourd’hui, il existait une autre certification d’anglais appelée le BULATS. Il était très reconnu dans le monde du travail et suivait une autre échelle de notation que le Linguaskill. Il a été remplacé par le Linguaskill et n’est plus délivré actuellement. Cependant si vous avez passé le BULATS, il vous est peut-être intéressant de pouvoir comparer votre score à l'échelle du Linguaskill :

    Correspondance des scores Linguaskill avec le BULATS

    Réussir son examen Linguaskill

    Ce qu’il faut le jour J du Linguaskill

    Il n’y a rien de pire que d’arriver en examen sans le matériel approprié. Cela ajoute un stress inutile et peut vous déconcentrer lors de votre passage de la certification Linguaskill. Le jour J de l’évaluation, il suffit de prendre avec vous :

    ✅ Une pièce d’identité (carte d’identité, passeport)

    ✅ Des vêtements pour le chaud et le froid

    ✅ Un crayon à papier

    ✅ Des feuilles de brouillon

    ❌ Téléphone portable, montre, calculatrice

    Nos conseils pour réussir le Linguaskill

    Nos conseils pour le module Reading & Listening du Linguaskill

    La certification Linguaskill Reading & Listening teste vos compétences de compréhension à l’oral et à l’écrit. Il y a des questions sous forme de QCM ainsi que des questions ouvertes. Voici quelques conseils généraux pour réussir au mieux cette partie de l’examen :

    • Souvenez-vous que cette partie est adaptative. Il y a des questions faciles et des questions difficiles pour permettre à l’algorithme de déterminer votre niveau. Ne paniquez donc pas si quelques questions vous paraissent compliquées.
    • Cliquez sur la flèche en bas de page pour valider votre réponse et de passer à la suite. Une fois validée, vous ne pouvez pas changer votre réponse.
    • Suivez votre progression avec l’indicateur de progression ou le chronomètre en bas de l’écran.
    • Vérifiez si le son fonctionne bien avant l’examen. Vous disposerez d'un bouton pour tester le matériel sur l’écran de démarrage.

    Listening

    Pour la partie “Compréhension orale” de l’évaluation, vous pouvez écouter chaque enregistrement deux fois. Lisez bien les questions et les propositions avant la première écoute et appuyez sur “lecture” seulement quand vous vous sentez prêts.

    Les questions “Listen and select”

    Pour rappel, le candidat doit répondre à des questions à choix multiples après avoir écouté un enregistrement. Les propositions de réponse sont sous format écrit ou image. Pour réussir ce type de questions, nous vous conseillons de :

    • Regarder attentivement les questions et les propositions avant la première écoute de l’enregistrement. Quand les propositions s’agissent d’images, notez bien toutes les différences entre elles.
    • Écouter l’enregistrement quand vous vous sentez prêt
    • Répondre à la question
    • Vérifier votre réponse au cours de la deuxième écoute de l’enregistrement.

    Les questions “Extended listening”

    Pour ce type de question, le candidat écoute un enregistrement plus long et répond à plusieurs questions. Les questions sont posées dans l'ordre où les informations sont données dans l'enregistrement. Pour réussir ces questions, nous vous conseillons de :

    • Lire toutes les questions et les propositions de réponses avant la première écoute
    • Écouter l’enregistrement quand vous vous sentez prêt
    • Répondre aux questions
    • Vérifier vos réponses au cours d’une deuxième écoute de l’enregistrement.

    Reading
    Les questions “Read and select”

    Pour rappel, après avoir lu un texte court, vous devez choisir une phrase qui résume au mieux le texte. Il n’y a pas de limite de temps pour répondre à cette question. Prenez donc bien le temps d’analyser chacune des propositions ainsi que le texte en lui-même parce qu’une fois la réponse validée, vous ne pourrez plus revenir en arrière.

    💡 Ne vous fiez pas aux mots-clés ! Un mot apparaissant dans le texte n’apparaît pas forcément dans les propositions de réponse. N’oubliez pas que le but est de résumer le texte et non pas de réemployer les mots-clés.

    Les questions “Gapped sentences”

    Ces questions sont des phrases dans lesquelles il manque des mots. Vous devez choisir le mot qui compléterait au mieux la phrase parmi quatre propositions. Une fois que vous avez validé votre réponse, vous ne pourrez plus la changer.

    💡 Révisez les phrasal verbs. Ils sont très souvent dans ce type d’exercice.

    Les questions “Multiple-choice gap-fill”

    Dans cet exercice, plusieurs phrases sont données dans lesquelles il y a des mots manquants. Vous devez compléter les phrases avec les mots qui correspondent. Il y a quatre propositions pour chaque blanc. Une fois que vous avez validé votre réponse et que vous êtes passé à la question suivante, vous ne pourrez plus changer votre réponse.

    💡 Si vous n’êtes pas sûr, procédez par déduction. Éliminez d’abord toutes les réponses que vous savez fausses. Vous augmenterez vos chances de choisir la bonne réponse même s’il reste un doute.

    Les questions “Open gap-fill”

    Ce type de question comprend un texte à trous. Vous devez écrire le mot qui compléterait au mieux la phrase. Il n’y a pas de propositions dans ce type de question. Une fois que vous avez validé votre réponse et que vous êtes passé à la question suivante, vous ne pourrez plus changer votre réponse.

    💡 Pour réussir au mieux cette partie, il faut être à l’aise avec la compréhension écrite. Il n’y a pas de secrets, il faut lire beaucoup pour se familiariser avec les structures de phrases.

    Les questions “Extended reading”

    Ce type de question comprend un texte long et des questions. Il suffit de choisir la bonne réponse pour chaque question.

    💡 Les questions se présentent dans l’ordre chronologique. Gardez cela en tête lors de vos recherches d’informations !

    Nos conseils pour le module Writing du Linguaskill

    Cette partie du test se fait entièrement sur ordinateur. Si vous n’êtes pas habitué au format numérique, nous vous conseillons de vous entraîner à taper sur un clavier d’ordinateur en vous chronométrant et, éventuellement, à réaliser des copier-coller avec les raccourcis du clavier. Soyez également sûr de connaître l’emplacement des boutons “chronomètre”, “suivant” et “valider” avant le Jour J.

    Voici quelques conseils généraux pour réussir le module “Writing” du Linguaskill

    • Lisez attentivement les deux parties du test avant de commencer.
    • Organisez-vous. Décidez, avant la rédaction, comment vous allez argumenter les idées données sous les consignes. C’est une bonne idée de faire ceci sur une feuille de brouillon.
    • Faites attention à la gestion de votre temps. Nous vous conseillons de passer 15 minutes sur la première partie et 30 minutes sur la deuxième partie.
    • Écrivez le plus possible. Il n’y a pas un nombre de mots maximum pour ce module. Plus vous écrivez, plus vous pourrez montrer vos compétences en anglais.
    • Privilégiez la qualité à la quantité tout de même.
    • Utiliser une variété de langage (vocabulaire, structures grammaticales...)
    • Soignez votre orthographe, votre ponctuation et votre grammaire. Le jour de l’examen vous n’aurez pas de correcteur.

    Partie 1 : E-mail

    Pour la première partie du module, vous devez écrire un e-mail d’au moins 50 mots. En plus des conseils mentionnés précédemment, nous vous incitons à :

    • Passer environ 15 minutes sur cette partie et réserver le reste de votre temps à la partie 2.
    • Demandez-vous qui est le destinataire de votre e-mail (un ami, un collègue, un patron...) et adaptez le ton de votre e-mail selon votre interlocuteur.
    • Répondez à chaque idée donnée en puces. Nous vous conseillons, au brouillon, de commencer en écrivant des réponses courtes avant de les élaborer.
    • Détailler le plus possible les idées données par la consigne. Illustrer vos arguments par des exemples si vous le pouvez.
    • Pensez à connecter les idées entre elles. Vous marquerez des points pour la cohésion de votre rédaction.
    • Commencez votre e-mail par la salutation. Il n’y a pas besoin d’écrire l’adresse e-mail ou l’objet du courriel.
    • N’oubliez pas les formules de politesse en début et en fin d’e-mail. Pensez à les adapter à votre interlocuteur et au ton de l’e-mail.

    Partie 2 : Long text

    La deuxième partie de ce module nécessite davantage de temps. Vous devez écrire un texte de plus de 180 mots. Les candidats du Linguaskill Business rédigent un rapport ou une lettre professionnelle. Quant aux candidats du Linguaskill General, le document demandé peut être sous n’importe quel format (article, lettre, réseaux sociaux...). En plus des conseils mentionnés précédemment, nous vous incitons à :

    • Passer environ 30 minutes sur cette partie
    • Identifier la nature du document à produire (article, lettre, e-mail, rapport, revue...)
    • Identifier votre lecteur et adapter le ton de votre rédaction en fonction.
    • Répondez à toutes les idées données par la consigne. Nous vous conseillons, au brouillon, de commencer en écrivant des réponses courtes avant de les élaborer.
    • Détailler le plus possible les idées données par la consigne. Illustrer vos arguments par des exemples si vous le pouvez.
    • Vous pouvez rajouter vos propres idées à condition qu’elles soient pertinentes au sujet.
    • Pensez à connecter les idées entre elles. Vous marquerez des points pour la cohésion de votre rédaction.
    • Faites des paragraphes.
    • N’oubliez pas les formules de politesse, l’introduction, la conclusion... selon la nature du document.

    Nos conseils pour le module “Speaking” du Linguaskill

    Il ne faut pas oublier que cette partie du test se fait entièrement sur ordinateur. Il s’agit donc de parler à haute voix devant son écran et de s’enregistrer. Cet exercice n’est pas habituel pour la plupart des personnes. Nous vous conseillons donc de vous entraîner à ce type d’exercice avant de passer l’examen. Ainsi, vous éviterez les hésitations et les bafouillements.

    Au cours de la partie “Speaking” du Linguaskill, nous vous conseillons de :

    • Éviter de toucher au micro pendant votre test car ceci nuit à la compréhension de votre enregistrement par l’examinateur.
    • Garder le micro à la même distance de votre bouche et parler au même volume tout au long de l’examen.
    • Préparez vos réponses avant de parler. Vous pouvez prendre des notes sur une feuille de brouillon.
    • Attendre le bip avant de parler lorsque vous vous enregistrez.
    • Essayer de parler pendant toute la durée donnée pour chaque question. La barre verte vous indique combien de temps il vous reste.
    • Éviter les bafouillements et les hésitations au maximum.
    • Varier le ton de votre voix. Une voix monotone n’est pas agréable à corriger pour l’examinateur.
    Partie 1 : Interview

    Au cours de la première partie du module “Speaking” du Linguaskill, les candidats parlent d’eux-mêmes. Ils répondent à 8 questions basiques sur eux. Pour réussir cette partie de l’examen, nous vous conseillons de :

    • Profiter des deux premières questions pour s’entraîner à s’enregistrer. Ces deux questions ne sont pas évaluées et vous permettent donc de vous habituer au format de ce module.
    • Donner des réponses les plus complètes possibles. Vous pouvez donner des exemples et des arguments pour compléter vos réponses.
    • Utiliser une variété de langage (structures grammaticales, vocabulaire...)
    • Parler le plus possible. Vous ne serez pas pénalisé si l’enregistrement coupe avant la fin de votre réponse.
    Partie 2 : Reading aloud

    La deuxième partie de l’examen demande aux candidats de lire 8 phrases à haute voix. Nous vous conseillons :

    • De prendre le temps de lire de façon naturelle.
    • De lire chaque phrase une fois seulement.
    • De ne pas vous inquiéter s’il vous reste du temps. Vous ne serez pas pénalisé si vous n’utilisez pas tout le temps donné.
    Partie 3 : Long turn 1

    La troisième partie du module “Speaking” du Linguaskill demande aux candidats de parler d’un sujet à haute voix pendant une minute. Ils ont 40 secondes pour préparer leurs réponses avant de prendre la parole. Pour réussir la partie 3, nous vous conseillons :

    • De préparer sa réponse. Vous pouvez écrire vos idées principales et des notes pour ne pas perdre le fil de ce que vous dites.
    • De donner une réponse la plus complète possible. Donnez des exemples, des explications et des arguments pour soutenir vos idées.
    • D’utiliser une variété de langage (structures grammaticales, vocabulaire...)
    • Ne pas vous inquiéter si l’enregistrement coupe avant la fin de votre réponse. Vous ne serez pas pénalisé.
    Partie 4 : Long turn 2

    La quatrième partie du module “Speaking” de la certification Linguaskill s’intitule “Long Turn 2”. Les candidats doivent parler d’un ou de plusieurs graphiques. Ils disposent d’une minute pour préparer leurs réponses et une minute pour s’enregistrer. Pour réussir au mieux cette partie, nous vous incitons à :

    • Analyser les graphiques. Regardez bien les titres et les légendes des graphiques pour pouvoir les analyser.
    • Préparer votre réponse. Vous pouvez écrire vos idées principales et des notes pour ne pas perdre le fil de ce que vous dites.
    • Donner une réponse la plus complète possible. Donnez des exemples, des explications et des arguments pour soutenir vos points.
    • Parler des choses les plus importantes que vous avez vues sur les graphiques. Il est inutile de faire une description détaillée des graphiques.
    • Utiliser une variété de langage (structures grammaticales, vocabulaire...)
    • Ne pas vous inquiéter si l’enregistrement coupe avant la fin de votre réponse. Vous ne serez pas pénalisé.
    Partie 5 : Communication activity

    La dernière partie du module d’expression orale s’intitule “Communication activity”. Le candidat doit donner son opinion sur un sujet donné sous la forme de réponses courtes à 5 questions sur un même thème. Il dispose de 40 secondes de préparation et d’une minute d’enregistrement pour cette partie. Pour la réussir au mieux, nous vous conseillons :

    • D’utiliser le temps de préparation pour bien lire la consigne qui comprend des puces. Imaginez les questions qui pourraient vous être posées et le vocabulaire à employer.
    • De préparer au mieux vos réponses. Vous pouvez écrire vos idées principales et des notes pour ne pas perdre le fil de ce que vous dites.
    • De donner des réponses complètes. Illustrez vos propos avec des exemples, des explications et des arguments.
    • De ne pas vous inquiéter si l’enregistrement coupe avant la fin de votre réponse. Vous ne serez pas pénalisé.

    Les outils pour préparer le Linguaskill

    Pour la certification Linguaskill, le par cœur ne fonctionne pas ! Ici, l’entraînement est la clé du succès. Nous avons compilé une liste de ressources que nous utilisons pour préparer nos élèves à cet examen.

    Une plateforme pour préparer le Linguaskill

    Peut-être la méthode la plus simple pour se préparer au module “Reading & Listening” du Linguaskill, la plateforme GlobalExam vous donne la possibilité de réaliser des examens blancs et des exercices types. Il existe des licences pour le Linguaskill Business et pour le Linguaskill General.

    Des livres pour préparer le Linguaskill

    Si vous préférez le format papier, vous pouvez consulter un manuel de préparation à la certification Linguaskill. Les livres suivants sont des ressources officielles de Cambridge :

    Les examens blancs du Linguaskill

    Cambridge met en libre accès plusieurs Linguaskill blancs que vous pouvez consulter pour tester votre niveau et vous familiariser avec l’examen.

    Linguaskill General :

    Linguaskill Business :

    Vous pouvez aussi consulter les examens blancs suivants :

    Linguaskill General :

    Reading & Listening :

    Writing

    Speaking

    Linguaskill Business : Reading & Listening

    Une Newsletter pour préparer la certification Linguaskill

    Cambridge propose aussi une newsletter pour préparer la certification Linguaskill. Vous pouvez choisir de recevoir des e-mails 1 à 3 fois par semaine pour préparer le Linguaskill General ou le Linguaskill Business. Ces ressources vous proposent des astuces, des exercices et des conseils pour réussir votre test.